Début février a eu lieu dans le labo auquel j’appartiens (LLA-CRÉATIS) une session du Séminaire Esthétique et politique du trouble avec les interventions suivantes :

Interventions :
Hélène Marquié (Etudes de genre, Université de Paris VIII) : « Repenser le genre chez Judith Butler au prisme des arts vivants »
&
Barbara Métais-Chastanier (Lettres, Université Champollion, Albi, LLA-CRÉATIS) « Aliénation et émancipation : prendre la parole quand on vous la refuse (analyse du processus de création de 81 avenue Victor Hugo) »

(avertissement, avant de “lire” ces images” : ces dessins ne représentent qu’une vision circonstanciée, subjective, partielle des séminaires / conférences qu’ils essaient de représenter ; par conséquent, les portraits ne sont pas ressemblants, les citations peuvent être imprécises, ou incomplètes… Ces illustrations n’ont pas vocation à rendre exactement compte de la pensée de leur auteur, mais à donner une impression, une lecture autre du temps où la pensée se fait, se crée, se restitue)